[Campagne présidentielle] Analyser une parodie de clip de campagne

Publié le par David

 

Vocabulaire :

Un clip de campagne : chanson et vidéoclip créés par un parti politique pour tenter de séduire les électeurs.
Le pole emploi : Endroit où on se rend pour chercher du travail quand on est au chômage.
Pointer au pole emploi : Se rendre par obligation au pole emploi pour pouvoir continuer à recevoir l'argent du chômage.
La dette : c'est l'argent que l'État Français a emprunté sur les marchés financier et qu'il doit rembouser.
Les intérêts : Quand on emprunte de l'argent à une banque, on doit rembourser la somme empruntée mais aussi les intérês de cette somme. Les intérêts sont le prix de l'emprunt.
Le pouvoir d'achat : Tout ce que peuvent acheter les Français avec leurs salaires.
Aides sociales : Argent versé aux personnes qui ne gagnant pas assez d'argent pour vivre.
Zigouiller : détruire, tuer.
Texte et paroles :

Voilà, sans transition, politique, Nicolas Sarkozy n’est toujours pas candidat mais il a déjà réalisé son clip de campagne que nous vous proposons en exclusivité. Regardez :

 

T’as comme une envie de t’isoler

Au pole emploi, tu vas pointer

Du travail, t’en trouveras jamais

C’est triste mais on ne peut rien y changer

 

Et le chômage a explosé

Françaises, Français, on est désolé

C’est pas nous, c’est la faute à la crise

On est vraiment trop désolés

 

La dette, on pourra pas la rembourser

Les intérêts, ils sont démesurés

Bientôt, on pourra même plus emprunter

C’est vraiment triste mais j’ai pas pu l’empêcher

 

Et la dette, elle a explosé

Françaises, Français, on est désolés

C’est pas nous, c’est la faute à la crise

On est vraiment trop désolés

 

Le pouvoir d’achat a diminué

Les prix n’ont pas cessé d’augmenter

Même le prix du pain il a doublé

Y’a que les restos du coeur pour manger

 

Et les prix, ils ont explosé

Françaises, Français, on est désolés

C’est pas nous, c’est la faute à la crise

On est vraiment trop désolés

 

Y’a huit millions de mal-logés

Et les loyers ne font que grimper

Les aides sociales, on vous les a coupées

Sous les ponts, va falloir se serrer

 

Les HLM, on les a oubliés

Françaises, Français, on est désolés

C’est pas nous, c’est la faute à la crise

On est vraiment trop désolés

 

Des vaccins, j’en ai trop commandés

Le médiator a plus tué que soigné

Les hôpitaux, on les a zigouillés

Les médicaments ne sont plus remboursés

 

Les hôpitaux, on les a zigouillés

Françaises, Français, on est désolés

C’est pas nous, c’est la faute à la crise

On est vraiment trop désolés

 

Il faut quand même aller voter

Il faut faire table rase du passé

Votez Sarkozy de l’UMP

C’est pas moi, c’est la crise, je suis désolé

 

Nicolas, il a rien raté

Bien au contraire, il vous a sauvés

C’est le cador de…

 

-----

 

Cette parodie est extraite d'un programme de télévision français qui s'appelle Les guignols de l'info. Ce programme peut être regardé gratuitement en ligne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article